top of page

YOGA APRES UNE CHIRURGIE

Dernière mise à jour : 20 janv. 2023

Le yoga après tout type de chirurgie peut être dangereux et donc des précautions doivent être prises avant de pouvoir aller de l’avant avec un exercice.


La meilleure personne pour vous guider dans ce dilemme est votre médecin.


Le yoga peut causer une tension physique excessive sur votre corps et il est donc toujours recommandé d’attendre au moins 6 semaines après la chirurgie avant de pouvoir commencer une routine de yoga.

Même après cette période, si vous ressentez une tension non naturelle dans le corps tout en pratiquant le yoga, vous devrez vous arrêter immédiatement afin d’éviter toute blessure. Bien que les poses de méditation de yoga puissent être pratiquées sans trop de mal, vous devriez éviter de fatiguer votre corps avec des routines physiques excessives. Forcer votre organisme au-dessus de son seuil supportable ne servira qu’à compliquer encore plus votre état de santé.


Vous pouvez également vérifier avec votre instructeur de yoga les asanas les plus sûrs à effectuer en ce moment. Poses de yoga après la chirurgie;


Par quelles poses de yoga faut-il commencer

et quelles poses devraient être évitées après la chirurgie?


Le yoga est une pratique qui implique des activités physiques et mentales qui sont utilisées pour entraîner efficacement l’esprit et le corps. La chirurgie consiste à infliger une blessure physique afin d’accéder à certains organes internes du corps qui doivent être traités soit pour enlever certaines cellules anormales, soit pour réparer certains dommages. Il existe également une chirurgie basée sur la surface de la peau, mais ces chirurgies ont tendance à être courtes et rapides, n’affectant donc pas trop l’individu.


Par exemple, le Stana Yoga est une activité douce et spécifique après l’opération du cancer du sein, on peut affirmer qu'il s’agit d’un yoga adapté qui à l’aide d’une série développée et qui met l’accent sur le travail des bras, des épaules et sur l’ouverture du sternum contribuera à récupérer physiquement et à vous réapproprier votre corps. La séance se termine par des exercices de respiration ce qui apporte une approche supplémentaire de travailler sur la zone de la poitrine.


L’utilisation de poses de yoga après la chirurgie dépend entièrement du type de chirurgie qui a été effectuée. Si la chirurgie est effectuée sur l’un des membres inférieurs, il est possible de faire presque toutes les poses de yoga assises car elles sont utilisées pour travailler sur le haut du corps de l’individu. Une intervention chirurgicale sur la poitrine ou l’abdomen signifierait qu’il y a peu de yoga que l’on peut faire pendant une période de plusieurs semaines jusqu’à ce que la plaie chirurgicale soit guérie.


Il faut consulter un médecin pour déterminer quelles parties du corps peuvent être exercées. La personne peut être limitée à des poses de base et à des exercices de respiration pendant la période de récupération de la chirurgie. Il est important d’éviter les poses extrêmes car celles-ci pourraient endommager la plaie chirurgicale, allongeant ainsi la période de récupération.


Yoga après la chirurgie : avantages et inconvénients


Certains des avantages du yoga après la chirurgie peuvent être vus chez les patients qui ont subi des procédures comme une chirurgie abdominale ou une hémorroïdectomie. Le yoga impliquant des poses d’Ashtanga et de vinyasa aide grandement à améliorer la circulation sanguine, réduisant ainsi le risque de caillots sanguins après la chirurgie.


Les techniques de respiration pratiquées dans le pranayama sont également très utiles pour engager légèrement les muscles abdominaux afin d’améliorer la circulation sanguine et de réduire l’enflure après la chirurgie. Cependant, il est conseillé d’utiliser des sangles de yoga lors de l’exécution des poses de vinyasa pour éviter d’exercer une pression excessive sur la zone opérée.


Les avantages du yoga après la chirurgie en cas d’hémorroïdectomie peuvent être vus en pratiquant régulièrement des exercices de respiration comme le Mool Bandh qui consiste à serrer les muscles anaux. Les patients qui pratiquent cette technique après la chirurgie se rétablissent généralement plus tôt que ceux qui ne le font pas.


Les patients qui veulent pratiquer le yoga après la chirurgie devraient toujours le faire sous la direction d’un professionnel qualifié, mais trouver un bon professeur peut parfois être difficile. Certains des autres inconvénients du yoga après la chirurgie impliquent de ne pas pouvoir pratiquer des formes de yoga intenses comme le yoga Bikram ou des techniques de respiration rapide, en particulier après des chirurgies abdominales. Ceux-ci peuvent exercer une pression inutile sur le site de l’opération et causer des complications post-opératoires.


Combien de temps peut-on commencer les exercices de yoga après la chirurgie?

La chirurgie consiste à couper la peau et la chair pour réparer une certaine forme de dommage dans le corps ou pour éliminer les cellules nocives telles que les cellules tumorales du corps. La chirurgie peut être extrêmement basique ou peut être extrêmement compliquée selon le type de condition et l’étendue du problème en cours de résolution.

Les personnes qui s’interrogent sur le bon moment pour commencer le yoga après la chirurgie doivent consulter leur médecin à ce sujet. Selon le lieu de la chirurgie, certaines positions de yoga peuvent être effectuées quelle que soit la blessure. Une chirurgie du bras, par exemple, ne devrait entraver aucun mouvement de l’autre bras ou de l’abdomen et des jambes.


Cela étant dit, il ne sera pas possible de faire un exercice si l’on a subi une intervention chirurgicale dans et autour de l’abdomen et de la région thoracique du corps. En effet, tout mouvement du corps entraînera un mouvement de ces parties, endommageant ainsi potentiellement la plaie chirurgicale à mesure qu’elle guérit.



Il faut généralement quelques semaines pour qu’une plaie chirurgicale guérisse à pleine puissance. Après cela, il ne devrait y avoir aucun problème avec la réalisation d’exercices. On peut éviter d’étirer la zone touchée pendant quelques semaines supplémentaires pour s’assurer qu’aucun dommage ne se produit. Cependant, vous auriez essentiellement besoin de la permission de votre médecin.



Yoga après la chirurgie : Le yoga après la chirurgie est-il conseillé?

Le yoga est considéré comme un outil très efficace dans le traitement de nombreuses conditions et on pourrait donc s’y référer comme une option de traitement holistique. Cependant, il faut faire attention car parfois le corps peut ne pas être capable de supporter la pression ainsi que l’agilité que certaines poses de yoga exigent.


En conséquence, le yoga après la chirurgie peut ne pas être une très bonne idée dans le cas où votre corps est encore en convalescence de la procédure intensive qu’il vient de subir.


Le meilleur conseil lorsque vous parlez des risques de yoga après la chirurgie est d’écouter votre corps. Commencez par effectuer certaines des postures de yoga les plus simples et dès que vous ressentez un inconfort ou une douleur, arrêtez et reposez votre corps dès que possible.


Essayez à nouveau après quelques jours et portez une attention particulière à votre corps et à la façon dont il réagit lorsqu’il effectue les postures les plus faciles avant de tenter l’une des postures de yoga les plus compliquées.


De plus, mettez un point d’honneur à consulter un spécialiste lors de tout type d’exercice après la chirurgie afin d’éviter l’aggravation des muscles ou organes internes.



Je vous souhaite un excellent rétablissement,


Namasté










Studio BONAIR

Educatrice Sportive

Professeur de yoga

Entrepreneuse bien-être



22 vues
bottom of page